IMAGINE CUP 2006
Finalistes catégorie Interface Designer

15 août 2006

Bilan de l'Imagine Cup

On rentre en France avec des souvenirs pleins la tête. En tant qu'étudiant, on s'est senti super chanceux de vivre une expérience comme ça. Malgré la défaite et la fatigue, on a passé une semaine fabuleuse ! On a rencontré des gens intéressants, on a dormi dans des hôtels magnifiques,... On aurait aimé avoir plus de temps pour visiter le pays, et sortir plus de l'hôtel. Mais on est tout de même content de rentrer à la maison. La cuisine française nous a vraiment manqué (le ventre de Vincent s'en souvient encore).

J'espère que vous avez eu plaisir à nous suivre pendant notre voyage. On est désolé de ne pas avoir ramener le trophée à l'ISEN. On tient à remercier tous les gens qui nous ont soutenu, l'équipe française avec qui on a vécu pendant la semaine, le staff de Microsoft, le personnel des hôtels...
On participera à nouveau à l'Imagine Cup, et avec un peu de chance, on partira en Corée ! Alors peut être à l'année prochaine à Séoul ;-)

Dernière journée en Inde

La journée était consacrée à la visite de Delhi et au shopping. On a mangé dans un resto de la ville. C'était pas super bon... L'aprem, on a acheté les derniers souvenirs. Cette fois-ci, on a pu négocier et tout avoir à moitié prix. On a eu quand même l'impression de s'être fait arnaqué.
Vers 18h, on est retourné à l'hôtel, et on a pris une bonne douche avant d'aller à l'aéroport. J'avoue que j'étais un peu stressée de prendre l'avion après les dernières menaces d'attentat. L'embarquement était galère, on avait pas droit aux appareils électroniques, pas de liquide, ni de maquillage,...

Le voyage s'est bien passé, on a dormi pendant presque tout le trajet. On est arrivé à Paris à 6h20. Le temps était pourri: il faisait 14°C et il pleuvait.

Remise des prix

Pour ce grand jour, on s'est mis au couleur de la France. La team française a sorti les drapeaux, casquettes,... L'ambiance était super. De notre côté, on avait la pression. On croyait vraiment en nos chances de finir sur le podium. Quelques minutes avant l'annonce des résultats, on s'est préparé à monter sur scène, les caméras étaient braquées sur nous.


Mais........... finalement, on fait pas parti des 3 chanceux. Les Indiens nous ont chipé notre place. Sur le coup, on était vachement déçu. On y croyait pas d'être passé à côté du chèque, du trophée, de la gloire... Sans être prétentieux, on méritait d'être 3ème. On était les seuls à faire des bonnes présentations et des efforts de communication. on pensait que ça ferait la différence.


Après la cérémonie, on a même pas fait d'interview. On est rentré direct à l'hôtel. On s'est détendu à la piscine. On était toujours aussi dégoûté. Pour notre dernier soir en Inde, la french team a organisé une sortie au resto aux frais de Microsoft. La bouffe était infamme comme d'habitude, mais pour la 1ère fois de la semaine, on s'est senti en vacances !
On a fini la soirée au bar de l'hôtel. Microsoft nous a payé un verre, alors on dit merci Bill !

14 août 2006

En route vers Delhi

On s'est levé à 4h15 pour prendre le bus pour Delhi. Après quelques problèmes d'organisation, 4h de route et des embouteillages monstres, on est enfin arrivé. On était mort. On est arrivé à l'hôtel Ashok, là où on allait faire notre 2nd présentation le soir. L'endroit est assez joli, mais par contre la bouffe était infame, pire à qu'à Agra.

Ensuite, on est parti direction l'hôtel Shangrila. Vu de l'extérieur, on avait un peu peur d'être tombé sur un hôtel moyen par rapport au Jaypee Palace. Mais qu'en est entré, on est resté bouche bée. L'hôtel était ma-gni-fi-que ! Les lustres, les canapés, les fleurs, l'ascenseur,... et sans parler de la chambre ! On était au 19ème étage, vue sur Delhi, écran plasma, lit énorme, 7 oreillers, canapé, bureau, salle de bain moderne, avec même une vitre entre la chambre et la salle de bain ! C'était le luxe du luxe. Là, on s'est vraiment rendu compte de la chance qu'on avait. Mais on a pu le temps de profiter de la chambre, on devait retourner au Ashok pour assister aux présentations de Software Design. On est resté au Digital Theatre tout l'aprem.

Pendant les présentations, on a préparé notre discours.
5 minutes avant le début des présentations d'Interface Designer, on s'est mis à l'écart pour répéter une dernière fois avec un gars de MS France. On s'est dit que comme on passait en 4ème position, on avait au moins 30 minutes devant nous. Pdt qu'on répétait, ils nous ont appelé sur scène, tout le monde nous cherchait. On est arrivé en courant dans la salle pensant qu'on devait être les 1ers à passer. On était essouflé, super énervé, et pas du tout dans les bonnes conditions pour passer sur scène. Finalement, on est passé en 5ème position. On a eu le temps de se calmer et de reprendre nos esprits. Un caméraman français nous a filmé dans les coulisses, en pleins stress. Une fois sur scène, en fait on voit pas du tout le public. On est aveuglé par les projecteurs on voit uniquement les premiers rangs.

On a fait une bonne présentation, le public était en délire, tout le monde nous a félicité de notre prestation. Ca nous a remonté le moral et on a commencé à croire en nos chances !

Journée de détente

Après 3 jours enfermés à l'hôtel, on a pu enfin sortir et constater que dehors, il fait très chaud... Donc aujourd'hui, on a fait ce qu'on sait faire de mieux, du tourisme ! La matinée était consacrée au shopping. On a eu l'occasion de faire rouler par des vendeurs de breloque. On a pourtant essayer de négocier, mais ils ne lâchaient rien.

Dans les rues d'Agra, on s'est fait harceler par des mendiants âgés de 5 à 10 ans. Les gardes du corps nous surveillaient de près, mais l'ambiance n'était pas rassurante. On a eu un bref aperçu de la misère de la population, c'était assez désolant.

L'après-midi, on a rencontré le singe de l'hôtel. C'était sympa. Il m'a fait pouêt-pouêt et il a tiré les cheveux de Vincent. On a donné un pourboire de 100 roupies, soit environ 2€ (équivalent de son salaire du jour).

Ensuite, on est allé visiter le Taj Mahal. Notre guide parlait français, c'était plûtôt cool. Il nous a raconté toute l'histoire du Taj et tout et tout. Le monument est super impressionnant et joli en vrai. Il est tout en marbre, incrusté de pierres semi-précieuses. On était d'ailleurs obligé de porter des petits chaussons pour ne pas abîmer le marbre. Par contre, on était un peu déçu par l'intérieur du Taj Mahal. C'est en fait tout petit et quasiment vide.

En rentrant à l'hôtel, on a sauté dans la piscine pour se rafraîchir.
Le soir, une soirée traditionnelle était organisé. Il y avait des marchands, des musiciens et une déco typiquement indienne. On a mangé du riz et des pommes de terre, comme d'habitude. On a bien profiter de la soirée et on s'est couché assez tard malgré la fatigue.

Présentation des projets devant le jury


Le soir même, nous devions présenter nos 2 applications devant le jury. Après une bonne sieste de 5h, on a répété une dernière fois pour se rassurer un peu. La présentation s'est déroulé dans la grande salle, là où avait eu lieu la cérémonie d'ouverture. Quelques minutes avant d'entrer sur scène, on était très stressé. La pression montait petit à petit, surtout qu'on pensait que tous les participants seraient là (soit 300 personnes...), mais finalement, il n'y avait pas grand monde (une trentaine de personne).

On était les premiers à passer. Je me suis vraiment gavée au tirage au sort ;-). C'est plutôt une bonne chose parce qu'on stressera (un peu) moins. La présentation s'est pas trop mal passée, c'était l'une des meilleures je pense. Les présentations se sont terminés vers 22h30. Et bien sûr, on a raté le début de la soirée qui était organisé ce soir là... On a quand même pu se détendre un peu et aller faire un tour dans la boîte de l'hôtel.

Suite et fin des 24h

On a pas eu accès à internet depuis le jeudi 10 août. C'est pourquoi on a pas pu vous donner des nouvelles. On va tout vous raconter maintenant, mais avec un peu de retard...
On a fini notre application à 8h30. Tout fonctionne comme prévu, donc on est plutôt satisfait de notre boulot... Mais comme vous pouvez l'imaginer, on était bien crevé. On attendait qu'une chose, aller se coucher !

08 août 2006

Début de la compétition


Les choses sérieuses commencent. Aujourd'hui, nous avons une compétition de 24h non stop durant laquelle nous devons développer une application à partir d'un thème donné. Le thème est donc: imaginer une application qui permettra d'aider les professionnels de la santé à sauver des vies.

A l'heure où nous parlons, nous sommes à 15h de travail. Autant dire que la fatigue se fait sentir et qu'on donnerait cher pour pouvoir dormir un peu. Les journalistes nous traquent pendant qu'on travaille. Ils prennent des photos et jètent des coups d'oeil régulièrement. Nous avons aussi donné quelques interviews (LCI, télé indienne...).

Demain, nous devrons présenter le projet qui nous a sélectionner pour la finale devant tous les participants, soit 300 personnes. Et on remettra ça jeudi devant toute la presse. On vous cache pas qu'on est très stressé...

On continue à bosser, tout se passe bien et on est content de ce qu'on a fait.

07 août 2006

Première journée à Agra

A notre arrivée à Delhi (23h30 heure local), on a récupéré nos valises puis on a changé nos euros contre des roupies (1€=58 rp). Après ça, on a attendu pour prendre le bus pour Agra. En fait, on pensait qu'on prendrait la route le lendemain, après une bonne nuit de sommeil mais en fait, Microsoft a décidé de tester notre résistance et nous entraîner pour la finale de 24h... Dans le bus, on a été séparé des autres français. Nos premières impressions en parcourant les rues de Delhi: beaucoup de bâtiments en ruine ou en très mauvais état, peu de circulation à part qq camions et des mobilettes, on a vu des vaches couchées sur le trottoir, et pas mal de gens dormaient dans la rue aussi. Sinon, les routes sont bien entretenues. Comme il faisait nuit, la visibilité n'était pas très bonne.

Ensuite, on s'est arrêté 10 minutes plus tard au Sahara Hotel pour se rafraîchir et manger un peu. Mais on avait qu'une envie: se doucher et dormir ! Le staff de Microsoft était un peu en panique au moment de reprendre le bus pour Agra. Il fallait récupérer les fiches de renseignement, le passeport et inscrire tout le monde. On s'en est quand même sorti.

Le trajet pour Agra était très très très fatigant. Pour parcourir 200km, on a mis plus de 4h en roulant à 70km/h. Le bus s'est arrêté plusieurs fois pour diverses raisons. En plus, on était pas rassuré par le chauffeur du bus. Apparemment en Inde, les feux de signalisation sont là uniquement pour décorer. Rouge ou vert, c'est pareil. On s'arrête pas ! Sinon, ils conduisent beaucoup au klaxon. Ensuite, le soleil s'est levé.

En s'approchant de Agra, le décor a changé. Il y avait des champs, des petites maisons, des charettes, des ânes, et même des singes ! Quelque chose nous a vraiment choqué aussi... Au fil du trajet, on voyait des plusieurs gens assis dans les champs avec le pantalon baissé. En fait, ils font c... pour s'en servir d'engrais. (sans commentaire)

C'est un miracle qu'on soit arrivé à l'hôtel d'Agra en un seul morceau ! Le chauffeur nous a fait pas mal de frayeur. Dans la ville, il y avait beaucoup de circulation et de personnes sur le côté de la route. Le chauffeur klaxonnait toutes les 10 secondes, alors impossible de dormir ! Il roulait aussi très vite et passait vraiment à qq cm des piétons. On a failli écraser des petites voitures à 3 roues et des vaches. C'était vraiment chaud ! En plus, comme on était assis au premier rang dans le bus, on voyait tout ce qui se passait. Mais on est content d'avoir survécu ! Sur la route, on a pu voir quelques jolis monuments typique de l'Inde.

On est arrivé à l'hôtel vers 6-7h du matin. Un comité d'accueil était là spécialement pour nous. L'hôtel est très grand, assez joli, le personnel est serviable, ils nous ont monté nos bagages dans les chambres,... On est ensuite allé récupérer les clés de nos chambres. Et là surprise ! Vincent et moi n'étions pas dans la même chambre. Lui était avec un chinois et moi une chinoise. On a même pas pu se reposer. On a pris une douche vite fait et on est allé réglé ce problème de chambre. C'était vraiment un problème pour nous parce qu'on devait bosser ensemble sur la présentation et on avait pas d'endroit pour être tranquille. La réception n'a pas pu nous aider, les gens de Microsoft non plus. On nous a dit d'attendre l'après-midi.
C'est ce qu'on a fait. Entre temps, on pris le petit déjeuner vers 10h, ensuite le déjeuner vers 13h30 (riz, pommes de terre). Les repas se passent dans une grande salle avec un buffet. Il y a beaucoup de plats différents, aussi bien de indien qu'européen.

L'après-midi on a pu faire une sieste d'1h et on a enchaîné avec la répétition de la présentation. Ca nous a quand même pris presque 3h. Et on a enfin obtenu notre nouvelle chambre !

La cérémonie d'ouverture a eu lieu vers 19h. On a eu droit à des discours du staff de Microsoft, et même notre cher ami Bill Gates nous a adressé un petit message de félicitation et d'encouragement. La presse était là. Les caméramen n'arrêtaient pas de braquer leur caméra sur nous. C'était vraiment gênant parce qu'on avait leur lampe en pleine face. La cérémonie s'est terminé avec un spectacle de musiciens indiens. C'était assez sympa au début, mais par contre ça a duré 3 plombes ! On commençait à piquer du nez. Ca faisait exactement 35h qu'on avait pas dormi. En plus, on a du participer au spectacle et taper sur un petit tambourin. Un repas a été organisé à l'extérieur, mais on est pas resté longtemps. On s'est finalement couché vers 22h.

06 août 2006

Voyage et arrivée en Inde

Eh oui la date du départ était connue alors pour être au rendez vous à Roissy à 8h, il a fallu se lever tôt, trop tôt pour un samedi. Surtout qu'on s'était couché tard et qu'on avait très mal dormi chez la cousine à Johanna.
Levé à 6h départ de chez Isabelle vers 6h30, metro, navette Roissy-bus et arrivée au terminal 2F alors que nous devions descendre au 2A. Le chauffeur nous avait pas dit qu'il ne pouvait pas nous descendre au 2A à cause de travaux. Pour rejoindre le terminal 2F au 2A, il nous a bien fallu 40 min et marcher 1 bon kilomètre avec les valises.


Bien sûr, tout le monde nous attendait à l'enregistrement. Heureusement, on était pas le dernier. Il manquait quelqu'un qui est juste arrivé après nous. Après toutes ces peripéties commence l'enregistrement. Le premier gars de l'équipe de l'Imagine Cup française qui passe se fait mettre sur liste d'attente. Et oui Air France vend plus de place que ce qu'elle n'en vend. On a du attendre jusqu'à 9h30 pour être fixé sur notre sort. Finalement, seules 6 personnes (sur 14)pourront prendre l'avion, le reste devant revenir le lendemain. Par chance, on a fait parti des 6. Ceux qui sont restés ont quand même eu une compensation de 600€... L'embarquement s'est fait un peu dans la précipitation. Johanna et moi n'étions pas placé côte à côte dans l'avion. Mais on a pu finalement changer de place et être ensemble :-) Au moment du décollage, on était un peu stressé mais ça s'est passé sans encombre.

Dans l'avion, on avait à notre disposition des films, des jeux, etc... pour nous occuper. Vers 13h, on nous a servi le repas. On avait le choix entre une spécialité française (riz, poulet, salade, crumble à la cerise...) et une spécialité indienne (riz basmati, curry, pois chiche, pudding...). Johanna a pris indien et moi français. La nourriture était mangeable, sans plus. Pendant qu'on mangeait, on a commencé à sentir quelques secousses, mais c'est vite devenu un peu inquiétant... On devait s'arrêter de manger, tout vibrait dans l'avion. On a quand même eu peur surtout que j'avais vu la saison 2 de lost dans laquelle on voit un crash d'avion de l'intérieur avec la queue de l'avion qui s'arrache. Devinez d'ailleurs où on se trouvait? Je vous le donne émile, dans la queue de l'avion...

Après cette petite demi heure de secousses pendant laquelle j'ai cru que j'allais rendre le crumble et tout le reste du menu, les secousses se sont arrêtées.
Après le reste du voyage s'est déroulé normalement. La suite dans le prochain épisode.